Mairie | Démocratie

Share
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Tribunes libres

Tinqueux votre ville

L’incertitude contient en elle le danger mais aussi l’espoir (Edgar Morin)

Il n’est pas facile d’être jeune aujourd’hui, le réchauffement climatique montre partout ses conséquences dramatiques, le coronavirus souligne les failles d’un système sanitaire soi-disant  performant, l’économie traduit surtout les préoccupations des actionnaires plutôt que les réponses aux besoins des populations, la situation politique est tendue dans de nombreux pays et l’ascenseur social, que permettait l’éducation pour tous, est en panne. Toutes ces incertitudes pèsent sur le moral des jeunes mais également de leurs parents et grands-parents, et ce d’autant plus en France que le « show doesnt go on !». Que peut faire un maire pour redonner de l’espoir ? Peu de choses à l’échelle d’un pays, beaucoup au niveau local. C’est ce constat qui guide notre projet et les réalisations que nous menons.

Le réseau de piste cyclable, les stations de vélos électriques, le parc de la Muire conçu comme un poumon vert de l’agglomération contribuent localement à la lutte contre le réchauffement. On pourrait penser que cet objectif est partagé par tous les élus. Lors du dernier conseil municipal, le vote sur la mise en œuvre d’une zone à faible émission mobilité, a montré qu’il n’en est rien.  L’opposition a refusé la limitation des voitures polluantes sur la traversée urbaine de Reims. La progressivité de la mesure étalée sur 3 ans, les aides apportées pour l’achat de voitures propres, la perspective de mieux respirer à Tinqueux, aucun des arguments avancés n’a pu les convaincre. Ils sont contre !

Thierry Côme – Pour la majorité municipale

Heureux à Tinqueux

Répression politique

Dans une vraie démocratie, le vainqueur d’élections se doit de respecter l’opposition. C’est loin d’être le cas à Tinqueux où la victoire ne tient qu’à 134 voix.

En dictature, le vainqueur d’élections exerce une répression politique sur ses opposants.

Victimes de cette répression informez nous par mail heureuxatinqueux@orange.fr

C’est ce qui arrive à un de mes colistiers, président de l’association humanitaire Le Trait d’Union. Tout a commencé lors de la campagne municipale. Lors de nos rencontres avec les Aquatintiens, nous avons croisé un membre de l’équipe sortante qui a fait comprendre à mon colistier qu’il ne serait plus le bienvenu à la maison des associations. Menace mise à exécution en janvier.

Comment ne pas penser à une forme répression politique ou bien de méchanceté gratuite ?

Il pourrait s’agir de racisme. Nous n’osons y croire.

Peut-être que cette association humanitaire ne permet pas à la majorité de voyager comme elle aime le faire avec le Burkina, la Tunisie, la Palestine…

Peut-être que la maison des associations est saturée. Impossible, dans un article du 26 septembre 2020 le maire indiquait que la fermeture de la MDA ne va gêner que 3 ou 4 associations. Donc soit il y a vraiment de la place soit le maire ment.

Peut-être qu’il faut urgemment la restructurer comme tentait de l’expliquer ensuite dans la presse la majorité. C’est faux, il n’y a aucune urgence puisqu’elle est fermée.

Il s’agit bien de répression politique et les aquatintiens le comprendront aisément.

Laurent Leboeuf – Pour l’opposition municipale

Tinqueux Alternance en 2026

A Tinqueux l’écologie, une idée béton…

La construction de logements basse consommation est la loi et “politiquement correct”. L’écologie passe par la sensibilisation des plus jeunes, l’évolution des mentalités, une meilleure qualité de vie, un renforcement des liens sociaux est plus que nécessaire.

Le lotissement municipal Croix Cordier avec plus de 100 clapiers alignés sans espace n’est pas notre solution. Des immeubles de 16 m de haut sur le parking de la salle de fêtes et dans l‘extension du parc est un scandale.

Pourquoi ne pas créer dans ces futurs quartiers des espaces dédiés ?

Une grande ferme citadine comprenant jardins familiaux et d’autre part un espace à vocation pédagogique qui verrait l’organisation de rencontres et d’ateliers nature.

Pour les scolaires et les activités du mercredi et des vacances – la suite sur le site avec des animateurs, des bénévoles, ces thèmes pourraient êtres proposées : plantations, politique de l’eau, valorisation des déchets, fabrication du compost, la faune, En plus du pédagogique, du lien social :  “la Ferme de Tinqueux”  (la vocation de cet endroit  serait un lieu d’échanges, de création pour les scolaires), une source d’une partie du fleurissement et production de légumes et des divers objets à réaliser (composteurs, nichoirs, hôtels à insectes…) qui serait vendues lors de journées portes ouvertes ou donnés aux plus démunis…

Les idées alternatives sont nombreuses et méritent d’être débattues.

Alors M le Maire soyez citoyen, laissez nous une commune responsable et innovante !

Corinne Andres – Pour l’opposition municipale

Démocratie Environnement Solidaire

Communication : poudre aux yeux

Quand nous lisons ce magazine, il nous semble que Tinqueux est une ville agréable, où il fait bon vivre. La réalité est toute autre. Derrière les belles paroles, se cache un immobilisme (exception faite des constructions qui poussent comme des champignons) et un manque de démocratie manifestes.

L’engagement éco-responsable, l’accessibilité pour les personnes handicapées, sont en fait, la simple application (en attendant le dernier moment) des textes existants.

Le cheminement à pieds est souvent dangereux avec les trottoirs encombrés : par endroits il faut marcher sur la route, ce qui est particulièrement dangereux pour les enfants.

On présente aux conseillers municipaux, en tout cas à ceux de l’opposition, les projets quand ils sont définitifs, pas moyen d’apporter ni idées, ni améliorations.

Si, pour Monsieur le Maire (Tinqueux LE MAG n°98), « Les citoyens sont un élément essentiel de la transformation de la commune », les élus de l’opposition ne le sont pas !

Le poids de la communication est telle que nous prenons trop souvent, pour argent comptant ce qui est développé dans le Magazine de Tinqueux comme dans les autres médias.

Etre au plus près de vos besoins et de vos attentes, ne peux venir que de la gauche et pour la commune de la gauche aquatintienne dont j’étais tête de liste. Nous sommes toujours intervenus au Conseil municipal pour faire prendre en compte vos aspirations et vos besoins.

N’hésitez pas à nous contacter par message électronique : jamespelle.tinqueux@orange.fr

James Pelle – Pour l’opposition municipale

Enfance | Jeunesse

Mes démarches