Budget 2021 : ambition et saine gestion 

La bonne gestion de la Ville est un axe majeur de la politique municipale depuis plusieurs mandats. Commune sans aucune dette, la Ville va poursuivre en 2021 sa stratégie gagnante. En gardant un train de vie raisonnable, en engageant des projets d’envergure, sans augmenter les taxes communales.

« Nous vivons sur un train de vie 30% inférieur aux villes de la même strate et avec 0 % d’endettement », se félicite le directeur des finances de la Ville alors que le Maire a récemment présenté le budget primitif, validé par le conseil municipal. Plusieurs facteurs expliquent que les finances de la Ville se portent bien.

D’abord, la gestion attentive des deniers publics qui est un axe majeur souhaité par le Maire Jean-Pierre Fortuné. Cette ligne de conduite va plus que jamais perdurer dans cette époque complexe. « De plus, rien n’est figé, rien n’est reconduit par routine », telle est la devise partagée par la majorité de l’équipe municipale. Les choix de gestion s’opèrent de manière à garantir un service de qualité aux Aquatintiens, en témoignent l’externalisation en renfort de certains services et la mise en place d’un budget participatif. 

Pourtant Tinqueux est confrontée aux mêmes difficultés que les autres communes du fait du désengagement de l’Etat : « la Dotation Globale de Fonctionnement de notre commune a toujours été bien inférieure à celle de la strate », l’aide de l’Etat est passée de 1,7 M€ en 2010 à 880 000 € aujourd’hui…

Fait important cette année : 80 % des habitants ne paient plus la taxe d’habitation. La poursuite progressive de la suppression de cette taxe sur les résidences principales s’étalera, pour les 20 % de contribuables restants, jusqu’en 2023. En remplacement de la taxe d’habitation, les communes se verront transférer la part départementale de taxe foncière, la compensation étant faite à l’euro près.

Au cœur du projet, le développement et l’attractivité de la commune. En effet de nombreux projets portés par le secteur privé en concertation avec la commune sont en cours de démarrage, avec entre autres, la construction d’une résidence sénior haut de gamme, la métamorphose du quartier Boucicaut, l’aménagement de l’éco-quartier Croix Cordier et le démarrage du projet de construction de 220 logements aux Sintiniers. La ville n’entend pas oublier d’investir en lançant aussi des projets structurants comme la construction d’un groupe scolaire rue Pasteur et la mise à l’étude de l’aménagement du Parc de la Muire.