Menés tambour battant depuis le début de l’été, les travaux de réhabilitation de la salle des fêtes se sont achevés à temps pour que les événements prévus en décembre par la municipalité et les associations de Tinqueux puissent s’y tenir normalement.

Conduite par l’architecte Humbert Di Legge, la transformation est impressionnante. À tel point que, lors de l’inauguration le 28 novembre, Jean-Pierre Fortuné a reconnu que le bâtiment paraissait neuf, comme reconstruit sur lui-même. L’impression commence à l’extérieur avec la façade ornée de plaques à effet de miroir et se poursuit à l’intérieur où tout a été refait aux normes (sauf la salle 200 précédemment rénovée en régie municipale), isolé sur les plans thermique et phonique, repeint et repensé pour un accueil plus agréable et plus pratique dans toutes les  configurations (spectacles, conférences, séminaires, mariages…).

Côté scène, tous les équipements ont été améliorés (rideau, loge, sonorisation avec limitateur de bruit). Côté salle, le revêtement de sol et des murs, le plafond, la cuisine ont été modernisés. Jusqu’à la porte d’entrée qui a été automatisée, la chaudière remplacée, les sanitaires remis au propre. En harmonie avec les structures qui l’entourent, d’autres utilisations de la salle des fêtes pourraient être envisagées pour répondre aux attentes de la population de la commune et de l’agglomération.

Prochaine réhabilitation programmée : celle du gymnase Bronquard.