SÉCHERESSE : ALERTE PRÉFECTURE

Des mesures pour anticiper toute dégradation supplémentaire du niveau des nappes

La période hivernale est normalement propice à la recharge des nappes phréatiques, qui s’achève au printemps. Or, après un été et un automne très secs, l’hiver 2018-2019 a présenté un déficit pluviométrique marqué par rapport à la normale. Les nappes ne sont donc pas revenues à leur niveau normal en ce début de printemps. Le niveau des cours d’eau est lui aussi préoccupant pour la saison. La pluviométrie du mois de mars est restée insuffisante pour rattraper le déficit accumulé. Pour les trois prochains mois, des conditions météorologiques plus sèches que la normale sont probables sur toute la France. Lire la suite...